MURAT en plein air  

première version en 1993

Extrait de la bande son du film Notre Dame de Roche-Charles.
Enregistré à Roche-Charles, chapelle romane du XIIème siècle (Puy-de-Dôme).
 

  seconde version en 2001

      Intro Col (instrumental)
Terres de France     Terres de France
Le Berger de Chamablanc     Le Berger de Chamablanc
Dordogne     dordogne
      Le lait des NarcisSes  (instrumental)
       

TERRES DE FRANCE

ciel ciel il fait un temps de chien
neige et pluie depuis ce matin
allons viens fuyons au cinéma
vers la mer allongés sous un ciel immense
partons en vacances comme au cinéma

sous les eaux glacées du ciel
battons le rappel
des sentiments d'autrefois
comme au jour où l'amour
dans un même lit
jetait au paradis
ces amants d'un soir

je marche au matin
loin des embruns
sur les terres de France
gorgées d'innocence
je jette aux orties
mes rêveries
ma morte semence
sur les terres de France

cœur, cœur privé de miel
beau chagrin aux lèvres vermeil
allons viens fuyons au cinéma
vers la mer allongés sous un ciel immense
partons en vacances comme au cinéma

loin sur les sentiers
dans les greniers
des terres abondantes
les paysans chantent
loin d'Anatolie
de Sibérie
c'est la rumeur errante
de leur désespérance

 

   

TERRES DE FRANCE

ciel ciel il fait un temps de chien
neige et pluie depuis ce matin
allons viens fuyons au cinéma
vers la mer allongés sous un ciel immense
partons en vacances comme au cinéma

sous les eaux glacées du ciel
battons le rappel
des sentiments d'autrefois
comme au jour où l'amour
dans un même lit
jetait au paradis
ces amants d'un soir

je marche au matin
loin des embruns
sur les terres de France
gorgées d'innocence
je jette aux orties
mes rêveries
ma morte semence
sur les terres de France

cœur, cœur privé de miel
beau chagrin aux lèvres vermeil
allons viens fuyons au cinéma
vers la mer allongés sous un ciel immense
partons en vacances comme au cinéma

loin sur les sentiers
dans les greniers
des terres abondantes
les paysans chantent
loin d'Anatolie
de Sibérie
c'est la rumeur errante
de leur désespérance

 

LE BERGER DE CHAMABLANC

saurez-vous m'attendre
une année entière
de jours de novembre
en longues nuits d'hiver
viendrez-vous aux fêtes
de la Saint Jean
nous rejoindre comme avant
amour amour amour

la voix du chagrin
m'exaspère
les mauvaises nuits
je m'enterre
je dors dans la boue
je ronge les pierres
je voudrais mourir pourtant
amour amour amour

nous reverrons-nous
l'année prochaine
tout reste à prouver
le bonheur lui-même
la joie des amants
la paix des corps
vous reste à prouver
que j'ai tort
amour amour amour

d'estive rentrent
les troupeaux
nous manquons toujours
beaucoup d'eau
à ma lettre je joins
cette photo
ne m'oubliez pas
à bientôt
amour amour amour

nous reverrons-nous
l'année prochaine
tout reste à prouver
le bonheur lui-même
la joie des amants
la paix des corps
vous reste à prouver
que j'ai tort
amour amour amour

 

   

LE BERGER DE CHAMABLANC

saurez-vous m'attendre
une année entière
de jours de novembre
en longues nuits d'hiver
viendrez-vous aux fêtes
de la Saint Jean
nous rejoindre comme avant
amour amour amour

la voix du chagrin
m'exaspère
les mauvaises nuits
je m'enterre
je dors dans la boue
je ronge les pierres
je voudrais mourir pourtant
amour amour amour

nous reverrons-nous
l'année prochaine
tout reste à prouver
le bonheur lui-même
la joie des amants
la paix des corps
vous reste à prouver
que j'ai tort
amour amour amour

d'estive rentrent
les troupeaux
nous manquons toujours
beaucoup d'eau
à ma lettre je joins
cette photo
ne m'oubliez pas
à bientôt
amour amour amour

nous reverrons-nous
l'année prochaine
tout reste à prouver
le bonheur lui-même
la joie des amants
la paix des corps
vous reste à prouver
que j'ai tort
amour amour amour

 

DORDOGNE

 

ma femme Joconde
mon unique au monde
Dordogne

fureur muette
au cœur de mon être
Dordogne

 

mon cœur étonné

revit ces étés
à Vendeix  

 

fuirais dans le temps

comme ton courant

Dordogne

 

là-haut sur les montagnes
tu retiens mon âme
Dordogne

comme un milan noir
quand monte le soir
Dordogne


mon cœur étonné
revit ses étés
à Vendeix  

 

fuirais dans le temps
comme ton courant
Dordogne

pluie sur Chamablanc
début du printemps
Dordogne

comme un milan noir

quand monte le soir

Dordogne

 

mon cœur étonné

...
oh ! Vendeix  

 

que l'eau comme l'or
enchâsse son corps
Dordogne

source de ma vie
neige sur le Sancy
Dordogne

du fond de l'enfer
vie crachée sur terre
Dordogne

un chagrin secret
retient mon passé
à Vendeix  

 

mais j'ai sur mon âme
ton prénom de femme
Dordogne

   

DORDOGNE

 

ma femme Joconde
mon unique au monde
Dordogne

fureur muette
au cœur de mon être
Dordogne

 

je rêve en secret

au pied du rocher
à Vendeix  

 

à mon unique au monde

ma femme Joconde

Dordogne

 

là-haut sur les montagnes
tu retiens mon âme
Dordogne

comme un milan noir
quand monte le soir
Dordogne

mon cœur étonné
revit ses étés
à Vendeix  

 

fuirais dans le temps
comme ton courant
Dordogne

pluie sur Chamablanc
début du printemps
Dordogne

tu baignes mon sang

depuis deux mille ans

Dordogne

 

donne à la vallée

verse ta rosée
oh ! Vendeix  

 

que l'eau comme l'or
enchâsse ton corps
Dordogne

source de ma vie
neige sur le Sancy
Dordogne

du fond de l'enfer
vie crachée sur terre
Dordogne

un chagrin secret
retient mon passé
à Vendeix  

 

mais j'ai sur mon âme
ton prénom de femme
Dordogne